25 octobre 2015

Chaussette

Vêtement s’enfilant sur le pied et remontant plus ou moins haut sur la jambe.

A hauteur du mollet, on parle de mi-chaussette, typiquement celle en coton blanc molletonnée, qu’on aime à contempler sur la jambe fuselée d’un joueur de tennis, et, s’il est besoin de le préciser aux hommes portant des costumes, seulement sur la jambe fuselée d’un joueur de tennis.

A hauteur de la cheville, on parle de socquette, de l’anglais sock, qui signifie chaussette. Il ne faut pas s’attrister de cet anglicisme car si le suffixe ette, soulignant la petitesse, eut été adjoint au mot chaussette, cela aurait donné chaussettette, ce qui est tout à fait disgracieux, tel un mi-bas qui retombe et vous ride le pied.

Il est vrai que l’habillage du pied n’est pas chose facile, les sommets de la disgrâce restant le port de chaussettes par dessous les tongs.

La chaussette sous la tong ayant l’effet d’un collant de laine sous le string, elle reste en effet fortement déconseillée. On la rencontre malgré tout communément dans les foyers, beaucoup plus souvent d’ailleurs que le collant sous le string.

Tong, String ; anglicismes encore, qui viennent nous sauver d’un silence français sur le port pourtant incontestable de ces brides et ficelles, laissant les orteils et les fesses nus.

La socquette, la tong et le string sont ainsi de beaux exemples de collaboration linguistique, et de ce que les langues comme les hommes devraient toujours s’entraider.

Ceci étant dit, la particularité de la chaussette n’est pas tant dans ses déclinaisons de hauteur, que dans un mal dont nous souffrons systématiquement : le syndrome de la chaussette disparue.

Ce syndrome affecte tous les pieds de toutes les populations porteuses de chaussettes. Pire, n’étant pas proportionnelle à la taille du pied, il peut apparaître à tout âge.

Il touche ainsi les hommes, les femmes et les enfants, du 15 au 47.

Le syndrome de la chaussette disparue emporte les conséquences les plus graves.

Il vous plonge tout simplement dans un cycle de perdition infernal, dont il est tout à fait impossible de sortir.

Certaines traitements peuvent bien sûr altérer la très forte contagiosité de la maladie :

  • Interventions chirurgicales (marquage, collage, agrafage de la paire de chaussettes) ;
  • Soutien psychologique (une séance canapé, pour prendre le temps de l’écouter, séance au cours de laquelle il faudra toutefois être très vigilant car la chaussette, dans le déni de la pathologie, en profitera justement pour disparaître entre deux coussins) ;

La pression psychologique peut également être envisagée ; regarder sa paire de chaussettes d’un air menaçant, une boîte de cirage à la main.

Mais rien ne remédie vraiment au syndrome de la chaussette disparue.

Après de multiples phases d’énervement et d’incompréhension (Mais où est cette s…… de p……. de m…….. de chaussette ?), de méfiance et de suspicion irraisonnée envers les autres membres du foyer (Mais rends moi ma chaussette !), le sujet atteint tombe dans une espèce d’épuisement psychologique et de délire paranoïaque, incapable qu’il est de comprendre et d’affronter la maladie.

Vous l’aurez compris, le syndrome de la chaussette disparue est une affection fatale à laquelle il faut se résigner.

Dans les formes les plus graves de la maladie, la chaussette rescapée est trouée.

Joindre la conversation 3 commentaires

  1. Bon jour,
    J’ai depuis longtemps contourné « le syndrome de la chaussette perdue ». Je me « chaussonne » avec deux différentes 🙂
    Max-Louis

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

À propos de FloFlo

"Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène."

Derniers Articles par FloFlo

CATÉGORIE

C

Étiquettes

, , , , , , , ,