20 mai 2016

Gribouillage

Dessin atrophié et informe, exécuté pour s’offrir une petite échappée mentale, au milieu de l’effort ou de l’ennui.

G, B, L, L et G encore. Le mot lui-même, avec toutes ses circonvolutions, évoque un trait sans queue ni tête, errant au hasard de la place laissée par la ligne d’écriture.

Tout homme qui écrit gribouille.

Le gribouillage existe ainsi depuis que l’homme écrit.

Preuve en est ces quelques bidules et machins découverts en marge des plus vieux manuscrits.

C’est le complexe du mammouth* :

Les hommes apprirent un jour à écrire avec des lettres, petits signes aux ourlets minutieux. Mais la main, qui ne s’exprimait que par le dessin depuis des millénaires, ne pouvait se défaire subitement de sa liberté dans le geste. C’est pourquoi depuis, elle profite du moindre écart de concentration pour s’en retourner discrètement à ses instincts primitifs et rupestres ; le mammouth.

De la même manière, l’enfant dessine d’abord en expansion. Le bras, l’épaule, le corps tout entier s’engage dans le dessin. Dans l’aventure d’une maison à l’architecture folle. Peuplée de créatures fantastiques ; tête vissée sur les deux jambes ; mains à quatre doigts.

Puis vient le temps de l’écriture. La ligne dicte sa loi. Épaule et coude soudés, poignet immobile, le geste se trouve réduit à une oscillation du pouce et de l’index.

Ne tardent pas alors à venir rebondir sur les rebords de la page, les échos d’un monde englouti.

Il arrive même que tente à nouveau de se construire une maison…

sans lever le stylo.

*Le complexe du mammouth ne doit pas être confondu avec le syndrome du mammouth, qui consiste à barrir de manière incontrôlé.

Inspiration : Journal d’un corps / Daniel Pennac

© Carpentras, Bibliothèque municipale, MS 368 – IRHT – CNRS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

À propos de FloFlo

"Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène."

Derniers Articles par FloFlo

CATÉGORIE

G

Étiquettes

, , , , ,