Travailler plus pour prier plus

[Un premier] scénario présente la Révolution agricole comme une erreur de calcul. Il est très plausible. L’histoire fourmille d’erreurs de calculs bien plus idiotes. Mais il existe une autre possibilité.

[Même s’il est difficile de prouver que les populations d’avant l’écriture étaient motivés par la foi plutôt que par la nécessité économique], il est fort possible que les fourrageurs soient passés de la cueillette de blé sauvage à la culture intensive du blé non pas pour accroître leur approvisionnement normal, mais pour soutenir la construction et l’activité d’un temple.

Sapiens, une brève histoire de l’humanité / Yuval Noah Harari

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :