8 janvier 2017

Claquement de doigts

Mais la course coûterait 9 ou 10 $, et il lui restait moins de 75 $ jusqu’au jour de paie, la semaine suivante, et à New-York, 75 $ n’étaient rien, un simple soupir, une courte respiration, une pensée fugitive, une fantaisie, un claquement de doigts.

Le bucher des vanités / Tom Wolfe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

À propos de FloFlo

"Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène."

Derniers Articles par FloFlo

CATÉGORIE

Economie

Étiquettes

,