Au coin du feu

« J’ai toujours été agacé par les esprits chagrins qui jalousent les lecteurs qui viennent à la bibliothèque pour se chauffer. Qui ne voit que le feu dont parle Vallotton n’est pas seulement celui d’un poêle ? A des grincheux qui s’indignaient de voir des clochards fréquenter la bibliothèque du Centre Pompidou, Mme Pompidou répondit simplement : ‘Et alors’ ? »

La sagesse du bibliothécaire / Michel Melot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :