23 mars 2017

Bibliocratie

Dans un film d’Alfred Hitchcock, ‘Faux témoignage’, […] on entend cette phrase, étonnante pour un Français : ‘Il est neuf heures (du soir). La bibliothèque doit être ouverte. […]

En France je connais peu de bibliothèques ouvertes à neuf heures du soir […]. Nous n’avons pas, dans nos pays latins, ce réflexe bibliothécaire, peut-être depuis que le pape Pie IV a interdit aux catholiques, à l’époque de la Contre-Réforme, de lire la Bible en langue vulgaire sans une autorisation écrite d’un confesseur, tandis que les Réformés s’en faisaient un devoir quotidien.

Les Anglais ont une loi sur les bibliothèques qui impose aux communes d’entretenir une bibliothèque publique et gratuite, et cette loi s’est répandue dans les zones colonisées, au Kenya ou en Inde. La France a une loi similaire qui porte sur les écoles, dont Jules Ferry pensait qu’elle ne serait rien si elle n’était pas complétée par une loi sur les bibliothèques. On l’attend toujours.

Il y a là une grande différence d’approche de l’apprentissage public. Il est sans doute simpliste d’opposer aussi brutalement les pays catholiques et les pays protestant, mais il suffit de lire Tocqueville ou Max Weber pour être convaincu que le contraste entre les deux zones d’influence est bien réel et toujours vivant malgré des rapprochements spectaculaires. Max Weber, dans son célèbre essai L’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme (1905), parle de bibliocratie.

La sagesse du bibliothécaire / Michel Melot

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

À propos de FloFlo

"Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène."

Derniers Articles par FloFlo

CATÉGORIE

Ecriture et verbe