Aelius Aristide, rhéteur et sophiste grec du IIe après J.-C, dit dans un de ses discours : Une armée de garnison entoure d’un rempart le monde civilisé, comme un anneau.

On remarquera que l’accent est mis davantage sur les soldats que sur une ligne matérialisée. Ici, le rempart, ce sont les soldats eux-mêmes.
Toujours est-il que les Romains , comme les Chinois, ont la vision idéologique d’une limite de civilisation. Dans cet esprit, le limes est une ligne de démarcation entre deux modes de vie et de pensée fondamentalement différents. Il devient du même coup un concept unificateur : à l’intérieur est ce qui est romain tout comme à l’intérieur de la Grande Muraille est ce qui est chinois.

Ainsi forgée par les idéologues de l’Empire romain, l’image du limes comme frontière absolue entre civilisation et barbarie a été prise au pied de la lettre […] par les historiens classiques […]. Ainsi le limes ne serait […] pas la grande frontière stratégique, si souvent dépeinte, de l’Empire romain ? A lire Appien, on pourrait croire pourtant que les empereurs établissaient les plans d’une stratégie globale et mondiale :
Les empereurs entourent l’Empire d’un cercle de vastes camps et surveillent une aussi vaste étendue de terre et de mer comme ils feraient d’un domaine.

Cette vision d’un limes témoignant et résultant d’un projet stratégique global ne tient plus guère aujourd’hui. [Le limes] ponctue, plutôt tactiquement que stratégiquement, les avancées successives des légions jusqu’au moment où celles-ci s’arrêtent, quand elles prennent conscience qu’elles ne peuvent aller plus loin. On pourrait dire que, d’une certaine façon, le limes est l’aveu d’une première défaite, en tout cas d’une non-victoire.

Histoire des murs / Claude Quétel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

À propos de FloFlo

"Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène."

Derniers Articles par FloFlo

CATÉGORIE

Guerre

Mots-clés

,