Entre réalité et fiction

Depuis le début du film, mes larmes coulent, sans retenue. […]

Assis à mes côtés, tu me coules un regard amusé, nuancé d’étonnement. […]

Tu es adulte, tu a statué sur la frontière entre réalité et fiction, moi moins. 

Même si la similitude qui lie mes émotions de cinéma à celles de ma vraie vie est parfois difficile à gérer, vouloir les distinguer en fonction de chacun de ces contextes reste en effet toujours pour moi de l’ordre du contresens.

Une sécheresse de cœur pareille, ce n’est pas possible / Esther Luette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :