Devoir amoureux

Ce matin-là, je dois écrite de toute urgence une lettre « importante », – dont dépend le succès d’une certaine entreprise ; mais j’écris à la place une lettre d’amour – que je n’envoie pas. J’abandonne joyeusement des tâches mornes, des scrupules raisonnables, des conduites réactives, imposés par le monde, au profit d’une tâche inutile venue d’un Devoir éclatant : le Devoir amoureux.

Fragments d’un discours amoureux / Roland Barthes

© La lettre d’amour / Fragonard / Vers 1775

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :