Économie politique

Une analyse positive explique pourquoi les choses et les comportements sont ce qu’ils sont, tandis que l’analyse normative cherche à définir ce qu’ils doivent être. […]

Mais l’économiste se contente rarement d’une explication positive. L’économie, traitant des comportements humains et de leurs conséquences collectives, est inévitablement politique. A quoi sert de bien connaître le fonctionnement du marché du travail si cela n’est pas utilisé pour mettre en place des politiques efficaces de lutte contre le chômage ? A quoi bon comprendre les mécanismes du développement économique si cela n’aide en rien à stimuler la croissance ou, au contraire, à penser la décroissance optimale ? [;;;]

L’économie est une science de l’efficacité, c’est-à-dire de l’adéquation des moyens aux fins. Mais, quel que soit le sujet abordé (faut-il supprimer le SMIC ? Faut-il relancer l’économie par la consommation ou par l’investissement ?), l’économiste bute toujours sur une question de justice : comment répartir les coûts et les avantages entre des individus supposés égaux en droit ? Comme personne n’a de réponse « scientifique » à cette question, la réponse relève d’un choix politique. C’est en ce sens que l’économie est par nature politique.

Économie politique / Jacques Généreux

Un commentaire sur “Économie politique

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :