Ambition de base

L’écosystème forestier est subtilement équilibré. Chaque organisme vivant y a sa niche et chacun exerce une fonction contribuant au bien de tous. A quelques variante près, la nature est souvent décrite ainsi, mais c’est une vision fausse des choses. En réalité, dehors, parmi les arbres, c’est le règne de la loi du plus fort. Chaque espèce n’ayant pour seule ambition que de survivre, elle prend chez les autres ce dont elle a besoin.

Si le système ne s’effondre pas, cela tient uniquement au jeu de mécanismes qui limitent les excès.

La vie secrète des arbres / Peter Wohlleben

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :