28 septembre 2018

Trembler un peu

Est-il raisonnable, ou même vivable, de se sentir responsable de tout […] ? Se dire que je suis comptable de l’intégralité de ce que j’ai pu commettre (rien ne me sera pardonné, il faudra rendre compte de tout). […] Se dire que je suis infiniment responsable de la détresse de l’autre ?  Se dire que je suis absolument responsable de mes malheurs puisqu’en dernière instance c’est moi qui ai décidé que ce qui m’arrive est malheureux. Se dire enfin que je suis responsable des iniquités du monde, leur éternel complice, tant que je ne mets pas toute mon énergie à les combattre ou à les dénoncer.

Ces sommets de morale sont irrespirables. […] Impossible de tenir longtemps, au risque de devenir fou […]. Mais les grandes pensées morales sont là pour dessiner, à l’adresse de nos consciences déjà prêtes aux sophismes, ces zones limites comme une provocation nécessaire. […]

Alors oui, trembler un peu et se dire qu’après tout, après tout oui, quelque part nous portons ces fardeaux.

(Dés)obéir / Frédéric Gros

© boy.betts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

À propos de FloFlo

"Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène."

Derniers Articles par FloFlo

CATÉGORIE

Rester sage