Stanislavski – FloFlo / Conversation

Rien n’est plus beau que la nature. Elle doit être l’objet d’une continuelle observation. Prenez pour commencer une simple petite fleur, ou bien un de ses pétales, une toile d’araignée, ou un dessin de givre sur une vitre, et essayez d’expliquer par des mots pourquoi vous aimez ces objets. L’effort que vous devrez faire vous forcera à les observer plus attentivement et plus exactement pour mieux les définir.

Et ne fuyez pas la nature sous son aspect le plus noir. Cherchez-le dans les marécages, dans la vase, dans la vermine, et souvenez-vous que, derrière ces phénomènes, se cache la beauté.

La formation de l’acteur / Constantin Stanislavski

Reprendre la part belle au diable. Le beau, aussi, se cache dans les détails.

FloFlo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :