Y a-t-il un écho dans la salle ?

Jouer sans public, c’est comme chanter dans une salle sans résonance. Jouer devant un public nombreux et sympathique, au contraire, c’est chanter sous une voûte sonore. Le public est notre « acoustique spirituelle ». Il nous renvoie sous forme d’émotions vivantes ce qu’il a reçu de nous.

La formation de l’acteur / Constantin Stanislavski

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :