Don d’identité

Être parent, c’est donner de son identité.

C’est se diluer.

S’étaler comme une flaque, se glisser dans les interstices.

C’est devenir un morceau, un « morceau de ».

« Maman de » , « Papa de »

C’est de cette seule manière que  nous identifie une ribambelle d’autres. Les petits camarades, en premier lieu. « Regarde, c’est la maman de Pilou qui est arrivée… »

Quel régal que cette petite phrase, qui nous pose en satellite d’une autre identité.

Qu’importe les manques de ressemblance supposés.

Il n’y a aucune raison de s’en attrister ; on peut être cette partie aussi précieuse que lointaine.

La partie incognito, la partie profonde.

Le secret de fabrication.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :