Rationalité folle

Feydeau ne part pas de l’absurde, il y aboutit – et par les voies d’une logique irréfutable. C’est cette singulière fusion de la rationalité et de la folie qui constitue l’originalité de son univers. L’absurde, dans les vaudevilles de Feydeau n’a d’ailleurs pas les mêmes couleurs que dans le nouveau théâtre : le sien est tonique, alors que l’autre ne nous laisse qu’une image désolante de la condition humaine.

[Son œuvre est]  suffisamment proche des tendances modernes pour séduire ceux qui s’intéressent aux nouveaux courants dramatiques, assez orthodoxe pour ne pas dérouter ceux qui apprécient le théâtre traditionnel, suffisamment gaie, au moins en surface, pour que sa représentation constitue une fête pour les publics les plus divers.

Georges Feydeau – Théâtre complet / Édition d’Henry Gidel – Classiques Jaunes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :