Si l’on veut que la pièce soit entendue, alors il faut savoir la faire chanter.

Quand j’entends un metteur en scène parler allégrement de servir l’auteur, de laisser la pièce parler toute seule, je sens naître en moi un doute, car c’est la tâche la plus difficile de toutes. Si on laisse la pièce s’exprimer toute seule, on peut très bien ne rien entendre du tout. Si l’on veut que la pièce soit entendue, alors il faut savoir la faire chanter. Ceci exige un certain nombre d’actes déterminés et le résultat peut être d’une grande simplicité. Cependant partir avec l’intention d’ « être simple » peut être tout à fait négatif et constituer une échappatoire facile par rapport aux dures étapes à franchir en vue d’une réponse claire.

L’espace vide / Peter Brook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :