Art de l’envoutement

Nous savons bien que des hommes en queue-de-pie et nœud papillon, qui tapent, grattent, soufflent dans leurs instruments, gesticulent, sont capables de produire cette chose magique qui a un nom : musique. En dépit des instruments absurdes qui transmettent la musique, nous percevons l’abstrait à travers sa manifestation concrète. Nous admettons que des hommes ordinaires et des instruments rudimentaires soient métamorphosés par un art d’envoûtement.

L’espace vide / Peter Brook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :