« Donner » vie

Le travail qui consiste à donner vie à chaque personnage est vraiment une tâche surhumaine. Si l’œuvre d’un auteur débutant paraît souvent avoir peu d’épaisseur, cela provient peut-être de son expérience encore embryonnaire des contacts humains. Mais, d’un autre côté, rien n’est plus suspect que l’homme de lettres d’âge mur qui s’installe devant une table pour inventer des personnages et ensuite nous raconter tous leurs secrets. […] Si vous demandez à Marguerite Duras ce que ses personnages ressentent, elle vous répondra : « Comment le saurais-je? » Si vous demandez à Alain Robbe-Grillet pourquoi un personnage a agi de telle ou telle façon, il pourrait bien vous répondre : « Tout ce dont je suis sûr est qu’il a ouvert la porte de la main droite. »

L’espace vide / Peter Brook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :