Michel – Esther / Conversation

La vie n’est tolérable qu’en état d’ébriété. Ébriété alcoolique, amoureuse, religieuse. Créature de néant, l’homme ne peut affronter l’inconcevable tribulation qui lui advient qu’en se saoulant la gueule. Le Roi des aulnes / Michel Tournier Je te souhaite d’avoir connu l’amour, le Grand. Dans son principe alcoolique le plus pur, celui dont la morsure nous... Lire la Suite →

Christian – Michel / Conversation

C'est dans un hall de gare, à Lyon-Part-Dieu. [...] Cette jeune femme est tout entière occupée par son enfant, envahie d'un amour abondant, sans réserve. Si totalement brûlée d'amour qu'elle en est lumineuse, et que son visage suffit à éclairer le restant de votre journée, tout ce temps à tuer avant le train à prendre,... Lire la Suite →

Hervé – Clarissa / Conversation

Si vous pouviez porter vos regards sur l'être le plus endurci, le plus cruel, le plus impitoyable pendant son sommeil et au moment où il s'éveille, vous verriez en lui, durant quelques instants, l'innocence même de l'enfance. Dans notre sommeil, nous revenons à l'état de douceur pure. Nous sommes refaits à neuf, reconstitués, dans la... Lire la Suite →

Le regard des gens / Avec ou sans ?

Se passer du regard des gens ? S'en passer. "Nous croyons en effet, aujourd'hui et plus que jamais, à l’individualisme" dit Harari*. "Chacun essaie de se persuader que sa valeur ne dépend pas de ce que les autres pensent. Maîtres et parents apprennent aux enfants que si leurs camarades se moquent d’eux, ils doivent faire... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :