Équilibres mineurs

Hélène a l'habitude de voir les autres filles l'envier et médire. Avec ce cul, ce visage, cette chevelure de scandale, elle sait qu'elle menace des équilibres mineurs, des positions et des conforts. Leurs enfants après eux / Nicolas Mathieu

Vieillesse abandonnée

Le moteur de l'apitoiement sur soi était lancé, et elle ne put s'empêcher de se remémorer diverses surprises qu'elle lui avait réservées. La liste était d'une longueur malsaine [...]. Ces cadeaux ne représentaient qu'une fraction du bonheur qu'elle s'ingéniait à lui offrir, et la sexualité ne constituait qu'une partie de cette fraction, depuis peu seulement... Lire la Suite →

Poursuites pour poursuite ?

La chambre des affaires familiales avait du travail. Seul le hasard des listings informatiques faisait que Fiona se retrouvait à traiter tant de conflits conjugaux. C'était une pure coïncidence qu'elle-même en vive un. Dans sa spécialité, on envoyait rarement les gens en prison, et pourtant elle se disait, à ses moments perdus, qu'elle aurait bien... Lire la Suite →

Chériiiii !!!

Il m'arrive fréquemment de constater le même phénomène chez les amants, hommes et femmes. Le schéma est à peu près celui-ci : deux personnes ont entamé une danse, pour voir si elles sont prêtes à s'aimer et soudain, la Femme Squelette mord par accident à l'hameçon. Quelque chose alors, dans leurs rapports, commence à perdre... Lire la Suite →

Prêt ?

On peut parfaitement admettre les excuses du genre "Je ne suis pas prêt" ou "J'ai besoin de temps". A condition que cela ne dure pas. Car en vérité, on n'est jamais totalement prêt, pas plus qu'il n'existe un moment adéquat. Comme pour toutes les descentes dans l'inconscient, il y a un moment où chacun doit... Lire la Suite →

C'est le besoin de forcer l'amour à se perpétuer uniquement dans sa forme la plus positive qui finit par provoquer la mort de l'amour. Femmes qui courent avec les loups / Clarissa Pinkola Estés

Résistance

Je m'installe seul, dans un café ; [...] l'autre est absent ; je le convoque en moi-même pour qu'il me retienne au bord de cette complaisance mondaine, qui me guette. J'en appelle à sa vérité (la vérité dont il me donne la sensation) contre l'hystérie de séduction où je me sens glisser. [...] J'invoque sa... Lire la Suite →

Casés

Le sujet amoureux voit tous ceux qui l'entourent "casés", chacun lui paraissant pourvu d'un petit système pratique et affectif de liaisons contractuelles, dont il se sent exclu ; il en éprouve un sentiment ambigu d'envie et de dérision. De quoi, en les voyant, suis-je exclu ? Ce ne peut être d'un "rêve", d'une "idylle", d'une... Lire la Suite →

Crainte de l’effondrement

Le sujet amoureux, au gré de telle ou telle contingence, se sent emporté par la peur d'un danger, d'une blessure, d'un abandon, d'un revirement - sentiment qu'il exprime sous le nom d'angoisse. Ce soir je suis revenu seul à l'hôtel ; l'autre a décidé de rentrer plus tard dans la nuit. Les angoisses sont déjà... Lire la Suite →

Nounou et toi

En comptant les heures supplémentaires, la nounou et toi vous gagnerez à peu près la même chose. Mais enfin, si tu penses que ça peut t’épanouir… Chanson Douce / Leïla Slimani

WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :