Histoire du soir

"- Maman, renifle Marylin, quand je serai grande, est-ce que je pourrai aller danser avec des garçons à la disco... - Mais bien sûr que non [...]. Comment peux-tu imaginer que des hommes souhaiteraient danser avec une godiche telle que tu te vois ? Allez, fais des cauchemars, ce sera plus intelligent." Le magasin des... Lire la Suite →

Sens de l’ennui

Fanny, qui vient d'avoir onze ans et qui a, plus que Marguerite, le sens de l'ennui, me demande si le temps passe pour moi aussi lentement que pour elle. Pour le moment, sept fois plus vite, lui dis-je, mais ça change tout le temps. Elle m'objecte que , 'du point de vue de la pendule',... Lire la Suite →

Mal au coeur

"Toute la vie, tu vomiras cette enfance, tu la vomiras à la face de Dieu qui a osé tenter sur toi cette expérience." Vipère au poing / Hervé Bazin

Mains pleines de doigts

Ne touche pas ! L’odieuse injonction qui retentit cent fois par jour aux oreilles de l’enfant fait de lui un aveugle, un chien sans flair, errant tristement dans un monde où tout est enfermé dans des vitrines. […] Les compensations qu’on lui offre sont rares et maigres. [...] Il ne lui reste que la pâte... Lire la Suite →

Stupeur familière

"Un bébé nous est né. Installé à la maison comme s’il était là depuis toujours ! J’en reste sans voix. Mon fils m’est un objet de stupeur familière." Journal d'un corps / Daniel Pennac

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :