Protection rapprochée

Les gens pensent que je veux tout contrôler. Contrôler la lumière, la hauteur des tableaux, la disposition de la galerie... Je ne contrôle pas, je protège. Un tableau vit d'amitié. Sans affection, il meurt. C'est toujours très risqué de le laisser partir seule dans le vaste monde. [...] C'est vrai que ça me déprime quand... Lire la Suite →

Art vivant

ROTHKO : Voilà pourquoi c'est important pour moi de créer un lieu. Un lieu où le spectateur peut contempler les tableaux longtemps et les laisser vivre. KEN : (exalté) Ils ont besoin du spectateur. Ils ne sont pas comme des tableaux qui représentent, comme des paysages ou des portraits. ROTHKO : Dis-moi pourquoi. KEN :... Lire la Suite →

Sous la surface

L'art du caricaturiste est de saisir ce mouvement parfois imperceptible, et de le rendre visible à tous les yeux en l'agrandissant. Il fait grimacer ses modèles comme ils grimaceraient eux-mêmes s'ils allaient au bout de leur grimace. Il devine, sous les harmonies superficielles de la forme, les révoltes profondes de la matière. Il réalise des... Lire la Suite →

Imaginaisie et fantation

L'imagination crée des choses qui peuvent exister ou arriver, tandis que la fantaisie invente des choses qui n'existent pas, n'ont jamais existé et n'existeront jamais. Et cependant, qui sait ? Elles peuvent peut-être exister un jour. Quant la fantaisie a créé le Tapis Volant, qui aurait pensé qu'un jour nous pourrions voler à travers l'espace... Lire la Suite →

Vous prendrez bien un nuage ?

Ceci n’est pas un dessin, C’est un morceau de nuage. Horizon : bleu / rouge / bleu D’une seule ligne, le trait pleut. Viens t’allonger à la verticale, Goûter de cette température, De ces trois couleurs enlacées, Dans les fameux "jus de carnet". A bientôt à l'EXPO A l'EXPO à bientôt 🙂 La page facebook... Lire la Suite →

Besoin de beauté

Lady L. avait trouvé dans l'Essai sur l'art de Sir Bertram Moore, publié en 1941, un passage remarquable qui lui paraissait s'appliquer admirablement à Armand et à certains de ses compagnons. "Cela devait finir ainsi ; le besoin de beauté de l'âme humaine devait tôt ou tard sortir des limites de l'art pour s'attaquer à... Lire la Suite →

Statut de marbre

[Percy] parut soudain se transformer en statue. Il y avait d'autres statues autour du bassin, sur le parterre de fleurs : Diane et Apollon, Vénus et le dieu Pan, et la statue de Percy fut fort bien accueillie. Il restait là sur le gazon, la canne à la main, pétrifié, et ses yeux bleus avaient... Lire la Suite →

Ceci n’est pas une pipe

Il est évident qu'une image peinte qui est intangible de par sa nature - ne cache rien, alors que le visible tangible cache immanquablement un autre visible - si nous en croyons notre expérience. Lettre de René Magritte à Michel Foucault, 23 mai 1966

Révélation du peintre

Tout portrait peint avec sentiment est un portrait de l’artiste, non du modèle. Le modèle est purement l’accident, l’occasion ; ce n’est pas lui qui est révélé par le peintre ; c’est plutôt le peintre qui, sur la toile colorée, se révèle lui-même. Le portrait de Dorian Gray / Oscar Wilde Si telle est la vérité, m'est... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :