CASTING

Je recherche 12 comédiens pour monter une pièce de théâtre dont je suis l'auteure. Les répétitions commenceront début septembre et auront lieu les jeudis soir à Paris (lieu encore non déterminé, créneau probable 19h-23h), avec un objectif de représentation pour le printemps 2021. Les castings auront lieu en Essonne (Gare de La Norville - Saint-Germain-lès-Arpajon,... Lire la Suite →

C'est ainsi que je comprends un théâtre nécessaire, un théâtre où entre acteurs et public n'existerait qu'une différence de situation et non pas une différence fondamentale. L'espace vide / Peter Brook

Le comédien, ce héros

Dans n'importe quelle autre forme d'art [que le théâtre], le créateur, si profondément uni soit-il à son acte de création, peut toujours prendre des distances et examiner le résultat. Quand le peintre s'écarte de sa toile, certaines facultés peuvent entrer en jeu, qui l'avertiront aussitôt de ses excès. [...] La difficulté du jeu scénique est... Lire la Suite →

Peter – Cyril / Conversation

[Les acteurs] sont ouverts à l'idée que rien n'est bon. Et telle est bien la seule façon de faire en sorte qu'un rôle soit créé et non pas fabriqué. Le rôle qui a été fabriqué paraît être le même chaque soir, si ce n'est qu'il s'use insensiblement. Mais le rôle qui a été réellement créé,... Lire la Suite →

Aux répétitions, se pose chaque fois le problème de l'innocence et de l'expérience, de la spontanéité et du savoir. Il y a aussi des choses que de jeunes acteurs ou des acteurs inconnus peuvent réaliser et qui sont hors de portée pour d’excellents acteurs, possédant pourtant expérience et savoir-faire. L'espace vide / Peter Brook

Théâtre vs Cinéma

Entre le cinéma et le théâtre, il n'y a qu'une différence digne d'intérêt. Le cinéma projette sur un écran des images au passé. Comme c'est ce que fait notre esprit tout au long de la vie, le cinéma nous semble absolument réel. Il ne l'est évidemment pas. Le cinéma réussit à exprimer l'irréalité de la... Lire la Suite →

Barbarie shakespearienne

C'est par l'opposition irréconciliable entre théâtre brut et théâtre sacré, par un cri atonal de registres discordants que nous ressentons les impressions inoubliables et troublantes de ses pièces. [Leur] force vient de ce qu'elles représentent l'homme simultanément sous tous ses aspects : nous pouvons instantanément percevoir les images et nous en détacher. La situation essentielle... Lire la Suite →

Illusion vivante

Le spectateur qui regarde une mise en scène naturaliste de Tchekhov, ou une tragédie grecque traditionnelle, ne peut pas croire qu'il se trouve en Russie ou dans la Thèbes antique. Dans les deux cas pourtant, il suffit d'un acteur de talent pour que le spectateur soit pris dans l'illusion, tout en demeurant, bien entendu, conscient... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :