Le théâtre n’existe pas

Chaque fois que l’on voudra vous enfermer dans un code en déclarant : « Ceci est du théâtre, ceci n’est pas du théâtre », répondez carrément : le théâtre n’existe pas, il y a des théâtres, et je cherche le mien. Emile Zola

Rester près de soi

Pensez-vous que l'acteur va imaginer toutes sortes d'impressions nouvelles, ou même s'inventer un caractère différent pour chacun de ses rôles ? Combien d'âmes devrait-il avoir ? Comment pourrait-il arracher la sienne pour lui substituer celle d'un autre ? Où la trouverait-il ? On peut emprunter un manteau, des bijoux, n'importe quel objet, mais on ne... Lire la Suite →

Comédien

Il est comédien, voyez-vous. Il vit des déjections des autres. C'est une sorte d'acarien qui se goinfre de peaux mortes abandonnées sur le sol. Compromis / Philippe Claudel

Souvenirs affectifs

Nos souvenirs affectifs ne sont pas une copie exacte de la réalité. Certains sont parfois plus intenses que le sentiment original, mais en général ils sont beaucoup atténués. Parfois, certaines de ces impressions continuent à vivre en nous et à s'y développer, provoquant de nouveaux phénomènes, amenant de nouveau détails. C'est le cas de l'homme... Lire la Suite →

Nature créatrice

Aucune technique, même la plus perfectionnée, ne peut rivaliser avec la Nature. J'ai vu de nombreux acteurs, très célèbres pour leur technique, d'écoles et de pays différents, et aucun n'atteignait le sommet auquel peut prétendre l'intuition artistique lorsqu'elle est guidée par la nature. Il ne faut pas perdre de vue le fait certain que de... Lire la Suite →

Y a-t-il un écho dans la salle ?

Jouer sans public, c'est comme chanter dans une salle sans résonance. Jouer devant un public nombreux et sympathique, au contraire, c'est chanter sous une voûte sonore. Le public est notre "acoustique spirituelle". Il nous renvoie sous forme d'émotions vivantes ce qu'il a reçu de nous. La formation de l'acteur / Constantin Stanislavski

Tralent

Bien entendu, si jusqu'à maintenant vous pensiez que l'acteur s'en remet tout simplement à l'inspiration, il va falloir changer votre point de vue. Le talent sans travail n'est rien de plus qu'une matière brute. La formation de l'acteur / Constantin Stanislavski

Attentions

Pour nous donner un exemple de la différence entre l'attention d’origine intellectuelle et l'attention d'origine émotive, il nous dit : - Vous voyez ce vieux lustre. Combien a-t-il de branches ? Quelle est sa forme ? Vous avez fait appel à votre attention extérieure, intellectuelle, pour examiner ce lustre. Maintenant je veux que vous me... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :