Adieu

L'auteur devrait mourir après avoir écrit - pour ne pas gêner le cheminement du texte. Umberto Eco

Super-objectif

Je peux vous donner des preuves encore plus  convaincantes de l'importance du choix d'un nom pour le super-objectif. Lorsque j'ai joué Le Malade imaginaire de Molière, nous avions abordé la pièce d'une façon très superficielle, et choisi pour thème : "Je désire être malade." Mais plus je travaillais et mieux je réussissais, plus il parut... Lire la Suite →

Tirésias, à Oedipe : "Ton sourcil ne me fait pas peur." Œdipe Roi / Sophocle      

Pièce machine ou paysage

Moi parlant théâtre avec mon homme : - Chéri, sais-tu qu'on peut diviser les pièces de théâtre en deux catégories : les pièces machine et les pièces paysage. Je me demande à quelle catégorie appartient celle que j'écris. - Tu ne veux pas en écrire une paysanne plutôt, avec du fromage et des lardons ?

Faux-air vrai

Une pièce dont on critique la vraisemblance est une mauvaise tragédie, non parce qu'elle est invraisemblable mais parce qu'elle n'a pas su le faire oublier. Avant-propos d'Œdipe roi, Sophocle / Victor-Henry Debidour

Le théâtre n’existe pas

Chaque fois que l’on voudra vous enfermer dans un code en déclarant : « Ceci est du théâtre, ceci n’est pas du théâtre », répondez carrément : le théâtre n’existe pas, il y a des théâtres, et je cherche le mien. Emile Zola

Rester près de soi

Pensez-vous que l'acteur va imaginer toutes sortes d'impressions nouvelles, ou même s'inventer un caractère différent pour chacun de ses rôles ? Combien d'âmes devrait-il avoir ? Comment pourrait-il arracher la sienne pour lui substituer celle d'un autre ? Où la trouverait-il ? On peut emprunter un manteau, des bijoux, n'importe quel objet, mais on ne... Lire la Suite →

Comédien

Il est comédien, voyez-vous. Il vit des déjections des autres. C'est une sorte d'acarien qui se goinfre de peaux mortes abandonnées sur le sol. Compromis / Philippe Claudel

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :