Nature humaine

Je me dis parfois qu'il me faudrait d'autres soucis pour chasser celui-là. Docteur, la nature humaine est une pauvre chose. Il est écrit que nous ne pouvons déloger un tourment qu'à condition d'en installer un autre à la place. Mais au moins trouve-t-on quelque répit à en changer. Knock / Jules Romains

Le commandeur commandé

La responsabilité pour l'autre, pour reprendre l'expression de Levinas, la responsabilité de protéger, c'est autre chose. Comme un renversement des rôles : l'autre depuis sa détresse muette, l'autre dans sa fragilité tremblante, l'autre démuni, désarmé, c'est lui qui me commande. Il m'appelle, il me somme. Et je sens peser sur mes épaules le fardeau, la... Lire la Suite →

(Dés)obéir

Ce livre voudrait comprendre [...] pourquoi il est si facile de se mettre d'accord sur la désespérance de l'ordre actuel du monde, et si difficile pourtant de lui désobéir. Désobéir / Frédéric Gros Gif Rebecca Hendin

Hauteur relative

Officiellement, donc, je suis en dépression. La formule me paraît heureuse. Non que je me sente très bas ; c'est plutôt le monde autour de moi qui me paraît très haut. Extension du domaine de la lutte / Michel Houellebecq

Brûlure interne

En tant que psychanalyste et praticien, je me suis rendu compte que les gens sont parfois victimes d’incendie, tout comme les immeubles. Sous la tension produite par la vie dans notre monde complexe leurs ressources internes en viennent à se consumer comme sous l’action des flammes, ne laissant qu’un vide immense à l’intérieur, même si... Lire la Suite →

Question / Réponse

[Lorsque] nous sommes faces à un dilemme ou à un problème et que nous ne voyons pas ce qui pourrait nous aider, il suffit de laisser les choses se faire seules et de revenir un peu plus tard, pour découvrir la réponse là où il n'y avait rien. "Va dormir, et voyons tes rêves" :... Lire la Suite →

Impuissance acquise

Une importante étude, réalisée au début des années 60 par des scientifiques, nous donne un aperçu de cette perte de l'instinct de l'autoprotection. Ils effectuèrent des expériences sur les animaux afin d'étudier "l'instinct de fuit" chez l'être humain. Dans l'une d'elles, ils grillagèrent la moitié droite du fond d'une grande cage, de sorte qu'un chien... Lire la Suite →

Récurage de blessures profondes

Dans le conte Barbe-Bleue, la jeune épouse (après avoir ouvert la porte qu'elle ne devait pas ouvrir) contemple le sang sur la clef. Un gémissement lui monte aux lèvres : "Je dois faire disparaître ce sang, sinon il saura ! [C'est] la persistance du sang sur cette clef qui conduit la psyché à s'accrocher à... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :