Les larmes soulagent, parfois, comme une pluie rafraîchit une atmosphère trop lourde. Dracula / Bram Stoker

Corps automnal

Ce n'est pas que mon corps automnal refusât de servir, mais il me parlait de plus en plus de moi-même et de moins en moins de Laura. Il s'imposait lourdement à moi dès le début de l'étreinte, tardait à répondre, me rappelait ses limites et , cependant que je brûlais de ferveur impatiente, il exigeait... Lire la Suite →

Une main sous sa longue chemise de nuit ancien style, il se gratta les fesses en signe de perplexité. La soupe aux choux / René Fallet

Simplicité bucolique

Ils regardèrent, l'un la Grande Ourse et l'autre la Petite. Remué par tant de poésie céleste, le Bombé leva délicatement une fesse, émit un pet plus foudroyant qu'un uppercut, qui monta jusqu'au contre-ut avant de s'achever par une phrase de morse en suave dégradé. Là-dessus, Chérasse attendit avec intérêt le jugement de l'auditoire. - Pas... Lire la Suite →

Soumission des corps

N'aie pas peur Jacques... - Pourquoi tu dis ça ? Peur de quoi ? - De moi. Tu n'as pas l'habitude d'être aimé comme un raz de marée et je sais que tu tiens à ta liberté... - Ne dis pas de bêtises. Ma liberté, avec toi, je n'ai rien à en foutre. Rien. Prends-là,... Lire la Suite →

La faute à qui

J'avais sans doute et bien malgré moi éveillé en elle un sentiment d'insécurité, de culpabilité et de perte de valeur, la crainte de ne pas être assez excitante qui n'est jamais trop difficile à susciter chez la millénaire servante de l'homme et qui est une telle bénédiction pour les virilités approximatives, lorsqu'il s'agit d'inverser les... Lire la Suite →

Déclin glandulaire

Aux environs de la cinquantaine, la virilité fait souvent quelques transferts et cherche à se constituer un capital de puissance à l'abri du déclin glandulaire. Au-delà de cette limite, votre ticket n'est plus valable / Romain Gary

Pour ma part, je ne connais que des gens plus ou moins atteints de maladies plus ou moins nombreuses à évolution plus ou moins rapide. Knock / Jules Romains

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :