Regard sur un œil

Les quelques traits qui composent un caractère idéographique sont tracés dans un certain ordre, arbitraire mais régulier ; la ligne, commencée à plein pinceau, se termine par une pointe courte, infléchie, détournée au dernier moment de son sens. C'est ce même tracé d'une pression que l'on retrouve dans l’œil japonais. On dirait que le calligraphe anatomiste pose à... Lire la Suite →

Engagement du corps

Lison est à l'âge où l'enfant engage son corps entier dans le dessin. C'est tout le bras qui dessine : épaule, coude et poignet. Toute la surface de la page est requise. [...] Dessin en expansion. Dans un an, l'apprentissage de l'écriture aura raison de cette ampleur. La ligne dictera sa loi. Épaule et coude... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :