Entre deux extrêmes

Et ils sont fiers d'eux, maintenant, tout contents, attendant les félicitations du grand frère, parce que rapter un malade dans un hôpital, selon eux, ça doit mériter une décoration... D'un autre côté, ils m'ont rendu ma Julie. Fidèle à moi-même, j'hésite donc entre deux extrêmes : leur foutre la raclée de leur vie ou les... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :