Disproportion des forces

Les bébés développent une énergie sans commune mesure avec la nôtre. Face à ces vies en expansion nous faisons figure de vieux vivants. Même dans leurs pires débordements les jeunes adultes veillent à l'économie de leurs forces. Les bébés, non. Énergie prédatrice à l'état pur, ils se nourrissent sans vergogne sur la bête. [...] Mais... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :