Gribouillage

Dessin atrophié et informe, exécuté pour s'offrir une petite échappée mentale, au milieu de l'effort ou de l'ennui. G, B, L, L et G encore. Le mot lui-même, avec toutes ses circonvolutions, évoque un trait sans queue ni tête, errant au hasard de la place laissée par la ligne d'écriture. Tout homme qui écrit gribouille. Le... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :