Théorie de l’ognon

Carlo Cipolla, dit Carlo Cpolla depuis la dernière réforme de l'orthographe, était un économiste italien qui divisait l'humanité en quatre types d’individus, comme on couperait un bulbe d'oignon en quatre morceaux : les intelligents, les bandits, les crétins et les stupides. Chaussons nos lunettes, et épluchons cette audacieuse théorie : Carlo rappelle d'abord que nous, les... Lire la Suite →

Les 4 fantastiques

Les individus se caractérisent par leur degré de sociabilité. [...] Aristote en avait pris acte lorsqu'il déclarait que l'homme est un animal politique [...]. Que l'on soit un ermite ou un mondain, on a toujours des contacts humains ; seule l'intensité varie [...]. De plus, l'homme affecte ses semblables même en les évitant. Ce que... Lire la Suite →

Harmonie des faces

La beauté, la réelle beauté finit où commence l’expression intellectuelle. L’intellectualité est en elle-même un mode d’exagération, et détruit l’harmonie de n’importe quelle face. Au moment où l’on s’assoit pour penser, on devient tout nez, ou tout front, ou quelque chose d’horrible. Voyez les hommes ayant réussi dans une profession savante, combien ils sont parfaitement... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :