Qui sait péter sait recevoir

Au quotidien, les prébiotiques [...] n’ont qu’une seule exigence : il faut qu’il y ait de bonnes bactéries dans l’intestin concerné. La nourriture prébiotique va favoriser leur croissance et leur activité, de sorte qu’elles auront plus de pouvoir sur les mauvaises bactéries. […] Nous appelons “fibres alimentaires” tout ce qui ne peut pas être assimilé dans... Lire la Suite →

Probiotiques ?

Une chance que certains des résultats dégagés par la recherche en laboratoire soient déjà en pharmacie ! On peut s’y procurer des bactéries vivantes qu’on embauchera comme intérimaires dans les périodes difficiles. [ …] Si l’on veut tenter le coup des probiotiques pour lutter contre un problème (par exemple contre la constipation ou les ballonnements), il faut savoir... Lire la Suite →

Extinction des espèces

Il n’existe encore aucune liste des espèces de bactéries en voie de disparition. Mais nous pouvons affirmer avec certitude que nous avons éradiqué une bonne partie de notre héritage depuis la découverte des antibiotiques. Mieux vaut ne pas laisser au hasard la place devenue vacante dans notre intestin et la peupler correctement – c’est à... Lire la Suite →

Propreté intérieure

La propreté dans un intestin, c’est un peu comme la propreté dans une forêt. […] Une forêt est considérée comme propre quand elle est équilibrée du point de vue des plantes utiles qui la peuplent. On peut bien sûr y contribuer : en ajoutant d’autres plantes et en espérant qu’elles se développent bien. En repérant ses... Lire la Suite →

Miam

Les bactéries intestinales colonisent très peu les parties de notre intestin grêle où nous décomposons et assimilons nous-mêmes notre nourriture. La concentration de bactéries est la plus importante là où la digestion est déjà quasiment achevée et où il ne s'agit plus que de transporter les restes non digestibles vers la sortie. Plus on se... Lire la Suite →

Instinct de défense

La majeure partie (environ 80 %) de notre système immunitaire est localisée dans notre intestin. [...] Le système immunitaire doit être très attentif : il lui faut sans cesse réprimer son instinct de défense pour ne pas exterminer toutes les bactéries qui s'ébattent dans le coin. En même temps, il doit détecter dans la masse les... Lire la Suite →

Joyeux Noël

Le nerf vague est la voie de communication la plus importante et la plus rapide entre l'intestin et le cerveau. Il traverse le diaphragme, passe par le médiastin (la région entre les poumons qui contient notamment le cœur), longe l’œsophage, monte dans le cou et arrive au cerveau. [...] Un intestin en bonne santé n'utilise... Lire la Suite →

Demi-tours

Quand il vomit, notre corps suit un plan d’urgence bien précis. C’est même du travail de pro. Des millions de petits récepteurs testent le contenu de notre estomac, analysent notre sang et digèrent des impressions au niveau du cerveau. [...] Le cerveau sait faire la part des choses. Selon le nombre et l’intensité des alarmes... Lire la Suite →

Délocalisation originelle

Si l'on mettait tout [...] à plat - les plis, les villosités, et les villosités des villosités -, notre intestin atteindrait une longueur d'environ sept kilomètres. [...] Cela peut paraître démesuré [...], mais c'est justement sur cette disproportion que s’appuient les processus en œuvre dans nos bedaines : nous nous grandissons pour réduire en petits... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :