Être ou ne pas être

[...] comme beaucoup de langues, le japonais distingue l'animé (humain et/ou animal) de l'inanimé, notamment au niveau de ses verbes être ; or les personnages fictifs qui sont introduits dans une histoire (du genre : il était une fois un roi) sont affectés de la marque de l'inanimé ; alors que tout notre art s'essouffle... Lire la Suite →

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :