Gène de la goinfrerie

Dans les savanes et les forêts [que nos ancêtres fourrageurs] habitaient, les douceurs étaient fort rares et la nourriture en général demeurait insuffisante. Il y a 30 000 ans, un fourrageur typique n'avait accès qu'à un seul type de produit sucré : le fruit mûr. Si une femme de l'Âge de pierre tombait sur un... Lire la Suite →

La baguette et le couteau

L'accord de la nourriture orientale et de la baguette ne peut être seulement fonctionnel, instrumental ; les aliments sont coupés pour pouvoir être saisis par la baguette, mais aussi la baguette existe parce que les aliments sont coupés en petits morceaux ; un même mouvement, une même forme transcende la matière et son outil :... Lire la Suite →

Purée

Préparation culinaire commune et sans prestige, à base de pommes de terre, de fruits ou de légumes,vulgairement cuits et écrasés. D'aucuns nous expliqueront après que la nourriture occidentale s'en va toujours vers le gros, le grand et le plantureux. C'est pourtant bien à cette purée que sont élevés nos nourrissons.   Illustration : Purée aux... Lire la Suite →

Avenir du concombre

La nourriture occidentale, accumulée, dignifiée, gonflée jusqu'au majestueux, liée à quelque opération de prestige, s'en va toujours vers le gros, le grand, l'abondant, le plantureux ; l'orientale suit le mouvement inverse, elle s'épanouit vers l'infinitésimal : l'avenir du concombre n'est pas son entassement ou son épaississement, mais sa division, son éparpillement ténu [...]. L'empire des... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :