Séjour de l’art et de l’autre

Pitié pour ceux qui ont peur de tenir la plume, parce qu’ils pensent que quelqu’un a déjà fait mieux et ne se sentent pas dignes d’entrer dans le séjour prodigieux de l’art. Mais pitié plus encore pour ceux qui ont pris la plume, le pinceau, l’instrument, l’outil et ont transformé l’inspiration en un sentiment mesquin... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :