Femme portative

[...] La femme n’a pas à proprement parler de parties sexuelles, puisqu'elle est elle-même partie sexuelle : partie sexuelle de l’homme trop encombrante pour un port permanent, et donc déposée la plupart du temps, puis au besoin reprise. C’est d’ailleurs le propre de l’homme – à l’opposé de l’animal – de pouvoir à tout moment s’ajuster... Lire la Suite →

Hiérarchie suprême

Dans toutes les sociétés humaines, il était une hiérarchie d’une importance suprême : la hiérarchie des sexes ou des genres. Les gens étaient partout divisés en hommes et en femmes. Et partout, les hommes ont eu la meilleure part, au moins depuis la Révolution agricole. [...] Dans beaucoup de sociétés, les femmes étaient purement et simplement... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :