9 septembre 2018

Soumission

Rapport qui me force à agir selon le vouloir d’un autre, tel que quand j’agis je demeure passif. Formule paradoxale de la soumission : rendre compossibles, en un seul individu, la passivité et l’activité.

Pourquoi le soumis obéit-il ? Parce qu’il ne peut pas faire autrement, […] :  la sanction serait immédiate et trop lourde. Humilié, viré, battu, exclu, rétrogradé… Il lui en coûterait trop. Trop risqué. On obéit parce que le coût de la désobéissance n’est pas soutenable.

Au fond, la seule raison d’obéir, c’est l’impossibilité de désobéir.

(Dés)obéir / Frédéric Gros

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

À propos de FloFlo

"Un rien m'amène, un rien m'anime. Un rien me mine, un rien m'emmène."

CATÉGORIE

S